Quel cadeau de Noël pour bébé ? Choisissez un objet symbolique et qui dure

Assiette Petit Prince Avec Cuillere

Quel cadeau de Noël pour bébé ? Choisissez un objet symbolique et qui dure

C’est son premier, deuxième Noël ? Trouver le cadeau pour bébé devient alors pour vous une sorte de défi. 
Bien évidemment, à cet âge la notion de cadeau est pour lui encore très confuse. 
Devez-vous pour autant faire un cadeau à bébé uniquement pour faire plaisir à ses parents ? Ce serait alors sacrifier non plus à la tradition de Noël, mais bien plus aux rituels de la société de consommation. 
Ce cadeau à bébé, au fond, vous aimeriez plutôt le faire en fonction d’un message que cet enfant comprendra un peu plus tard, mais qui, alors, prendra toute sa force. 

Ce serait cela le cadeau idéal, celui qui porte un vrai message, pour maintenant et pour plus tard, n’est-ce-pas? 
Voici quelques pistes. 

 

C’est quand même Noël !

Tout le problème est là. C’est quand même Noël : une fête où toute la famille se retrouve. Un moment particulièrement apprécié des enfants. On les voit piaffer d’impatience devant les cadeaux de Noël rassemblés devant le sapin. 

Au fond, tout se passe désormais comme si cette fête célébrait un lien symbolique entre le nouveau-né “Jésus” du 25 décembre et les nouveaux nés des douze à vingt dernières années dans la famille. 

Et comme si à travers le petit cadeau que l’on fait à chaque enfant, on rendait un hommage à la nativité elle-même. 

 

Ne pas se tromper de tradition

Or, la tradition consistant à faire un cadeau pour Noël n’a rien à voir avec cela. 

Cette coutume est finalement toute récente. On ne fait des “cadeaux de Noël” que depuis la fin du XIXème siècle. Même si, au départ, l’affaire est d’origine païenne et remonte à l’époque des romains. 
Ceux-ci célébraient le solstice d’hiver en invoquant la déesse de la santé, Strenia. Laquelle s’est glissée dans notre vocabulaire sous le mot « d’étrennes » (strenae en latin), en mémoire des fêtes du Nouvel an qui se déroulaient alors aux calendes de janvier. Autrement dit, les romains se souhaitaient “bonne année, bonne santé” à ce moment-là. 

Mais, c’est à la naissance des Grands magasins que la tradition du cadeau s’est imposée. Elle l’a fait avec un peu d’avance sur la nouvelle année, en choisissant de consacrer le … cadeau de Noël. 

Tous les acteurs du commerce qui ont suivi et qui ont depuis renforcé cette coutume, n’ont eu de cesse de créer un lien entre cette idée de cadeau et tout un imaginaire spécifique. 
Les supports de cet imaginaire sont alors les catalogues, les vitrines, et bien sûr… les histoires. 

 

Les histoires autour de Noël

Dès lors, raconte Martyne Perrot, auteure de Cadeau de Noël- Histoire d’une invention , on va chercher dans toutes les légendes et mythes pour y trouver des personnages de pourvoyeurs de cadeaux. Les protestants ont Santa Claus, d’autres le Père Janvier, chargé de cadeaux dans sa hotte de vigneron, ou la fée Arie, fée sans baguette. Tous viennent pendant la nuit déposer les cadeaux aux enfants et sont des figures de bienveillance et de générosité. 

Ils seront tous remplacés peu à peu par le Père Noël qui se déplace dans un traîneau tiré par des rennes, image esquissée pour la première fois par un pasteur américain, Clement Clarke Moore, en 1823. La mitre d’évêque que portait traditionnellement Saint-Nicolas est remplacée par un bonnet. Sa crosse devient un sucre d’orge. Bref. Le Père Noël a récupéré tous les instruments caractéristiques des autres livreurs de cadeaux de légende. 

On s’est donc éloigné dès le départ du message religieux du 25 décembre pour, finalement, construire de formidables histoires sur l’art d’offrir des cadeaux aux enfants. 

Et comme, dans le Box-office, une d’entre elle l’a emporté sur les autres. 

 

Scénario anticipé

Comment, dans ces conditions, choisir un cadeau pour un bébé qui n’est pas encore en âge de s’impatienter dans l’attente du Père noël ? 

Anticipez quelques secondes, le scénario de l’ouverture des cadeaux. Faites un rapide calcul. 
Compte-tenu du fait qu’il y aura de nombreux invités, que l’on commencera à telle heure et qu’il faudra coucher les enfants à telle heure, la cérémonie d’ouverture des cadeaux prendra au maximum 45 minutes entre telle heure et telle heure. Cela fait … 2mn30 par cadeau. 

Pour défaire le papier cadeau, s’extasier, remercier et échanger avec les parents quelques mots sur le sens du cadeau de noël, vous ne disposerez guère de plus de temps. 

Qu’allez-vous pouvoir dire en si peu de temps sur la symbolique d’un éléphant, d’une girafe, d’un pingouin, d’un doudou lapin, d’un doudou musical, d’une grenouillère, d’une marinière, d’un attache-tétine, d’un lapin rose,d’ une turbulette, de moufles, etc. ? 

Au fond, la vraie question est là. 

Si vous faites partie de ceux que le consumérisme matérialiste exaspère un peu à Noël, cherchez 
le véritable génie à l’intérieur des objets. 

Il doit se trouver dans l’histoire que raconte le cadeau lui-même. 
Et que vous pourrez évoquer à ce moment-là dans la conversation. 

Voici donc de quoi arriver sérieusement préparé au moment de l’ouverture des paquets cadeaux par les nouveaux parents. 

 

 

Choisissez une véritable histoire de tradition

Lorsque les parents découvriront les couverts en argent que vous offrez à un bébé, l’histoire intéressante n’est pas ici celles des couverts, mais celle de l’argent, ce métal si particulier. 

Dans les familles nobles, le parrain offrait traditionnellement une cuiller en argent pour montrer l’appartenance à la noblesse. 
D’où l’expression “naître avec une cuiller d’argent dans la bouche”. Depuis lors, ce cadeau n’est plus réservé au seul parrain, ni à la seule occasion du cadeau de naissance ou cadeau de baptême. 

A cette époque du 1er âge, les couverts en argent seront adaptés pour un cadeau d’anniversaire ou un cadeau de Noël. Découvrez ici les couverts en argent pour bébé de la maison Aubry-Cadoret. 

 

Les histoires de tirelire et de coquetier

Il y a toute une tradition de la tirelire, que nous avons racontée dans cet article : d’où vient la tradition d’offrir une tirelire ? Il y a dans ce cadeau un véritable message éducatif, une sorte de leçon de morale à transmettre de génération en génération. 

Qu’en est-il du coquetier ? Si, là encore, c’est un cadeau traditionnel à l’occasion des baptêmes pour le parrain ou la marraine, l’histoire est la même que celle de la cuiller en argent. Peu à peu les bienfaits symboliques de l’argent, cette manière de prouver la noblesse de ses origines s’est étendue à tous les objets dont on se sert pour déjeuner. 

Avec, dans le cas du coquetier quelque chose en plus. L’oeuf à la coque s’est imposé dans l’alimentation des jeunes enfants parce que c’est bon pour la santé, certes, mais aussi parce que Louis XIV en raffolait et en avait popularisé la consommation. 

Et puis, il y a derrière l’oeuf, le symbole de la renaissance et de la vie éternelle. Cette idée nous vient des égyptiens et a été reprise par l’Eglise qui en a fait un symbole de Pâques. 
Voir notre page consacrée aux coquetiers. 

 

 

Timbales, ronds de serviette et bijoux enfants

Là encore, les histoires à associer à tous ces objets sont celles de l’argent. Ce métal symbolisait l’origine, la fortune (au sens premier du terme, celui de “chance dans la vie”). Offrir des objets d’argent, et par extension toutes les pièces d’orfèvrerie, revient à souhaiter, invoquer voire à forcer cette chance et cette fortune. 

Quel plus beau cadeau peut-on offrir à un bébé qu’une telle invocation ? 
Voir notre page consacrée aux timbalesnotre page consacrée aux ronds de serviettenotre page consacrée aux bijoux enfants

 

 

Les histoires à raconter soi-même

Reste une tradition récente dans l’art d’offrir des cadeaux qui durent avec une symbolique forte. 

Il s’agit de celle consistant à raconter la propre histoire du bébé. 

A son âge, tout est possible. Il s’apprête à vivre des moments formidables. Il faut conserver ces souvenirs importants. Et rien de mieux pour cela que d’offrir des objets de valeur, passés par l’art des orfèvres ou des producteurs de cadeaux, dans lesquels les parents pourront conserver les souvenirs de ces moments forts : une première boucle, une première dent, un certificat de naissance, un cadre photo, etc. 

Voir ce qui est possible sur notre page consacrée à ces cadeaux originaux. 

Quel que soit le cadeau que vous choisirez à Noël pour un bébé, n’oubliez pas que ce qui se transmettra avec le temps, c’est sans doute cette petite histoire de l’objet, la façon dont vous la raconterez vous-même, ces quelques mots que vous prononcerez lorsque vous offrirez l’objet à ses parents. C’est cela, un cadeau de tradition.